Le «Mèou»* et les ruches troncs de Nyhl

Langage des abeilles qui ne parlent plus
La langue immémoriale où l’homme n’était pas
Et que pouvaient comprendre et l’arbre et le rocher
Et la rivière tiède au bas du monde

L’heure est venue pour toi de renaître et d’aimer.

Michel Gravil

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*Mèou : Une façon de dire «miel» près de chez moi.

Juin 2013, j’installe mes premières ruches à Fraissinet de Lozère chez la famille Commandré. Je remercie Philipe Thomas de m’avoir procuré mes premiers essaims si difficile à trouver.

Un jour j’entends parler de la fête de l’abeille noire au Pont de Montvert en novembre 2014. Curieux de découvrir cette fête , je fus émerveillè devant les conférences, les ateliers de ruches tronc ainsi que les dégustations autour du miel. Dès lors j’ai pris conscience de la nécessité de protéger notre patrimoine pollinisateur: menacè de disparition.

Mes rencontres avec Paul Chapelle, Alain Saint-Léger, Chantal Jean, Yves-Élie Laurent furent déterminantes dans mon choix d’exercer une apiculture traditionnelle.

Je conçois mon activité d’apiculteur comme une relation harmonieuse entre l’homme et l’abeille. Mes maitres mots: bien être du vivant, respect des cycles naturels, non sélection des abeilles, produits de qualité. 

Nyhl Gache

***

Les cinq Mèous

«Mèou de Ginestoux»
Quelque part sur le Bougès, le Ginestoux.
Le climat à la fois montagnard et méditerranéen convient à merveille aux abeilles noires.
Les Cévenols disent de ce miel qu’il est incomparable.
Sa dominante de châtaignier réveillera les papilles des plus gourmands.

«Mèou de Finialestas»
Situé à 1200 mètres d’altitude sur le massif granitique du Mont-Lozère, Finialette présente une situation en fond de cuvette évasée. Les prairies et leurs cortèges de fleurs offrent un délicieux menu aux abeilles.

Un miel à tomber de délicatesse…

«Mèou de las Mellièras»
Autrefois, les anciens du Pont-de-Montvert plaçaient leurs ruches aux mellières (endroits à miel).
Exposées au soleil levant et à l’abri du vent du nord, les abeilles butinent paisiblement l’acacia, le châtaignier, les bruyères ainsi que les prairies naturelles du village de Racoules.

Ce miel couleur d’or vous fera remonter le temps !

«Mèou de Brussa»

Oh la bruyère a fait
La montagne violette
Et moi j’ai fait ce miel
Pour goûter la couleur.

Un miel féminin par excellence, aux saveurs fruitées intenses et persistantes.
Riche en fer.

«Mèou de la Couosto»
Le rucher de la Couosto est situé au bas de la vallée du Ventalon.
Ancien lieu de culture cévenole.
Les abeilles y puisent un délicieux nectar: bruyère blanche, cendrée, callune, ronce…

Un miel qui à la côte!

***

Contacts

Nyhl Gache – Apiculteur en Hautes Cévennes
LE VIALA-HAUT – 48000 BARJAC
Téléphone: 06 78 18 12 61